Jambes lourdes
Astuces bien-être

J’ai mal aux jambes, comment faire ?

Dès le réveil, en milieu de journée ou bien le soir une fois allongé, les sensations d’inconfort et de douleurs aux jambes sont toujours perturbantes.

Les douleurs aux jambes ne provenant pas de blessures externes peuvent être des signes de pathologies d’une gravité plus ou moins importante. Cet article va percer toutes les zones d’ombres autour de cette désagréable malaise. En comprendre les causes et les manifestations afin de discerner la meilleure manière de la neutraliser.

Comment faire quand on a mal aux jambes ?

Qui n’a jamais ressenti ces fourmillements et picotements dans les jambes qui sont très embêtants, et qui rendent souvent involontairement hystérique. Heureusement, ces sensations ont souvent tendance à disparaitre assez rapidement. Ces petites douleurs là sont dues à une posture qui a empêché le sang de circuler correctement. Il suffit alors de corriger la position de votre jambe pour les faire partir. Dans cet article, nous allons nous pencher sur les douleurs aux jambes qui sont plus importantes et plus persistantes, et qui émanent probablement de sources plus sérieuses et qui nécessitent des interventions plus élaborées.

Pour les douleurs matinales, celles qui surviennent dès le réveil. Il y a plusieurs précautions élémentaires qui fonctionnent parfaitement bien pour les calmer voire les prévenir.

  • Fluidifier la circulation sanguine avant de vous coucher. Soit en pratiquant quelques exercices physiques, soit en massant délicatement votre jambe en attisant le débit sanguin dans cette partie du corps.
  • Surélever les membres inférieurs pour faciliter le retour veineux (il suffit parfois de mettre un coussin sous votre matelas, pour vous ré hausser)
  • Renforcer les apports en vitamines, en fer et minéraux avec une alimentation saine et variée. Tout en faisant attention aux substances inflammatoires contenus dans la caféine, le sucre et l’alcool.
  • Appliquer une pommade ou autre huile émolliente et rafraîchissante le soir mais aussi au réveil si vous en ressentez le besoin.

Quant aux douleurs qui se manifestent plutôt durant la nuit, la meilleure manière de les combattre est de pratiquer des exercices physiques. Cela va consolider les tendons, les os et les muscles et ainsi réduire considérablement les apparitions des douleurs. Il existe aussi d’ autres méthodes tout aussi efficaces comme :

  • La stimulation de la circulation sanguine à l’aide d’un massage au vinaigre de pomme, ou d’une huile naturelle. Ou alors l’application de glaçons enveloppés dans un petit linge, qui va atténuer les douleurs.
  • La relaxation procurée par une douche va aussi grandement aider à raviver la circulation sanguine dans tout le corps. Sans oublier d’achever cette douche en resserrant les veines des cuisses et des jambes à l’aide des jets d’eau froides. Quelques minutes de ce délicat supplice, suffisent à réactiver la circulation du sang.

Voici quelques conseils simples et pratiquent qui marchent généralement bien pour toutes les personnes qui souhaitent soulager leurs jambes :

  • Consommer des aliments contenant des antioxydants comme le thé vert par exemple. Ils optimisent la circulation du sang.
  • Pratiquer quotidiennement au moins 30 min de marche rapide pour faciliter le retour veineux.
  • Resserrer les veines de la jambe en y passant de l’eau froide à glacée durant quelques minutes après la douche.
  • Une séance de marche de quelques minutes dans l’eau de mer est aussi très bénéfique.

Par contre, seul un examen médical pourra déterminer les soins adéquats si vos douleurs persistent. Le traitement sera différent selon la douleur, mais aussi selon sa fréquence et sa durée, et selon la manière dont elle se manifeste (pendant ou après un effort, etc…). Dans tous les cas, si les douleurs aux jambes s’aggravent et sont suivies de complications. Comme une fièvre ou d’une complexité au niveau de la marche, il ne faut pas hésiter à les faire examiner par un médecin.

Pourquoi est-ce que j’ai mal aux jambes quand je suis couchée ?

La douleur aux jambes une fois couché, peut provenir de différentes sortes de pathologies. La raison la plus évidente et la plus courante est celle de la mauvaise circulation sanguine. Une mauvaise position de votre jambe, peut empêcher le sang d’irriguer correctement les vaisseaux.

La douleur aux jambes et aux pieds peut accompagner de boursouflures, ce qui est souvent la conséquence d’une insuffisance veineuse. Le sang ne circule pas correctement de la jambe vers le cœur, en raison d’une défaillance dans les vaisseaux.

En outre, les sensations d’inflammation dans le pied et la jambe, ou encore le syndrome de jambes sans repos, sont causés par une insuffisance du neurotransmetteur qui est la dopamine.

La rétention d’eau est également une cause probable de la sensation de jambes lourdes. Ce sont les femmes qui en sont les plus touchées. Les causes de cette rétention d’eau est généralement un surpoids, une grossesse, une ménopause ou bien une insuffisance rénale. Les douleurs sont souvent suivies de gonflement, de sensation de brûlure et de fourmillement, altérant un repos et un sommeil de qualité.

Une carence en potassium dans le sang ou une consommation insuffisante d’eau peuvent aussi provoquer des crampes musculaires au niveau de la jambe. Ce qui la rend douloureuse.

Jambes lourdes, douleurs dans les cuisses et les jambes :

Des jambes lourdes, raides ou bien endolories dès le réveil peuvent être le signe d’un mode de vie ou d’un état de santé quelque peu bancal. Toutefois, le mal à la jambe, quel que soit le moment de la journée, peut tenir son origine d’une raison plus évidente comme :

–              Les varices au niveau des membres inférieurs : qui sont des veines obstruées et où le sang a des difficultés à remonter. Ces efforts finissent par fatiguer les vaisseaux qui le font savoir à travers les douleurs et les sensations de fatigue au niveau de la jambe.

–              Une mauvaise circulation sanguine : une position assise ou debout pendant une période prolongée, dans la journée, peut entraver la bonne circulation du sang. La fatigue due à cela peut persister toute la nuit voire le lendemain. D ’autant plus qu’une mauvaise position des jambes durant la nuit pourrait leur causer un manque d’oxygène et d’autres nutriments qui leur sont nécessaire pendant le sommeil. Ce déficit en oxygène dans les jambes peut aussi être dû à une perturbation respiratoire ou à une carence en fer. Tout comme elles peuvent être issues de causes plus ou moins graves telles que :

–              Un sommeil précaire : le corps a besoin d’une durée suffisante de sommeil pour pouvoir récupérer. Sans quoi, des douleurs aux jambes peuvent survenir dès le matin faute d’un repos insuffisant.

–              Une déficience nutritive : le magnésium, le fer et le calcium ainsi que la vitamine D, sont des nutriments essentiels au bon fonctionnement des muscles du corps. En cas de carence de l’un d’entre eux, des douleurs au niveau des muscles des jambes ou des os peuvent apparaître.

–              La fibromyalgie : qui est une maladie associée à des douleurs musculaires, des migraines, une grande fatigue, des troubles de la digestion et du sommeil.

–              Une arthrose.

Les douleurs au niveau des cuisses et des jambes peuvent toutefois être les suites d’une blessure d’un muscle ou d’un ligament. Un accident lors d’une manutention d’objet massif, ou bien une posture inappropriée qui aurait causé des dommages insoupçonnés. 

Circulation sanguine :

En agissant sur la fluidification de la circulation sanguine, bons nombres des problèmes à l’origine des douleurs aux jambes vont être atténués. Une complication artérielle ou une insuffisance veineuse dans la jambe va générer des caillots sanguins. Ces derniers vont ensuite détériorer le flux sanguin et occasionner des douleurs, probablement suivies de tuméfaction. Il est fortement conseillé de pratiquer des marches régulières pour les personnes ayant une circulation sanguine affaiblie. D’ ailleurs, les signes qui trahissent une mauvaise circulation du sang sont : des fourmillements, des démangeaisons, des douleurs, ou des crampes. Si ces syndromes se manifestent dans vos jambes et sont répétitifs, pensez à agir en conséquence afin d’éviter d’éventuelles aggravations de la situation.

Le froid est très favorable à la circulation du sang. D’ailleurs, c’est le plus souvent en plein été qu’on a le plus mal à la jambe. Pendant les saisons chaudes, les veines vont avoir tendance à se dilater et ainsi compliquer la transmission sanguine.

La pratique des jambes surélevées marche aussi très bien. En position assise ou couchée, veillez à tendre la jambe et le pied toujours plus haut que les hanches. Cette position va vous détendre tout en facilitant le retour veineux.

Il faut adopter quotidiennement les bons gestes afin de réduire le plus possible l’apparition des douleurs et des souffrances au niveau des membres inférieurs, notamment les jambes. Pour ce faire, veiller à limiter :

–              Les positions trop prolongées (debout, assise, couchée ou jambes croisées) qui exposent le corps à la sédentarité.

–              Le port de vêtements et chaussures serrés qui boudinent les vaisseaux et les empêchent de bien faire leur boulot. Ainsi que les chaussures à talon qui vont enchevêtrer le retour veineux.

–              Le taux de cholestérol et de tabac dans le sang puisqu’ un excès de ceux-ci dégrade la tonicité des vaisseaux sanguins.

 Il est important de rappeler que l’évaluation du médecin est le seul diagnostic fiable avant d’entamer un soin plus poussé. Puisque même si les symptômes des douleurs sont similaires, la provenance des malaises pourrait être très différente d’un individu à un autre. Donc nécessitant des traitements tout aussi distincts.  

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *